Variations d’Alexandrins – Brahms

bialobroda-brahms-concert1 Michael Bialobroda, violoncelle | Théodore Lambert, piano

Johannes Brahms (1833-1897)

Sonate pour vioncelle et piano en mi mineur, op.38
I. Allegro non troppo

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Michael Bialobroda, violoncelle
bialobroda-bio-web1Michael est né à Paris en 1990 dans une famille de musiciens. Il débute le piano et le violoncelle à l’âge de 4 ans, étudie le violoncelle au Conservatoire de Boulogne-Billancourt avec Pascale Michaca puis intègre en 2005 la classe de Xavier Gagnepain et la classe de musique de chambre d’Hortense Cartier-Bresson.
A 16 ans, il bénéficie d’une bourse pour aller étudier auprès de Janos Starker à Toronto. Il participe au cours de l’été 2007 à l’Orchestre Français des Jeunes dirigé par Jean-Claude Casadesus qui s’est produit dans de grandes salles européennes tel leTheâtre des Champs-Elysées, la Philharmonie d’Essen…
En 2008, il obtient un Premier Prix à l’unanimité de violoncelle au CRR de Boulogne-Billancourt ainsi que le Baccalauréat en série Littéraire. Cette même année, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Michel Strauss et de Guillaume Paoletti et suit parallèlement les cours de musique de chambre avec Claire Désert, Jean Sulem, et Ami Flammer. En septembre 2008, il est invité à jouer en soliste le Concerto en Sol Majeur de Boccherini avec l’Orchestre de l’Académie Internationale de Cervo. Il est Finaliste et Prix Spécial au Concours International Antonio Janigro pour les moins de 20 ans (2008).
En l’été 2009, il est sélectionné au prestigieux Verbier Festival Orchestra, dirigé par Charles Dutoit, Kurt Masur, Manfred Honeck et Yuri Temirkanov. La place de violoncelle solo lui a été confiée dans les concerts dirigés par Kurt Masur.
Il a suivi des master-classes de Troels Svane, Gustav Rivinius, Philippe Muller, Richard Aaron, Emmanuelle Bertrand, Pascal Godart, Schmuel Magen, Jerôme Pernoo, Zvi Plesser et François Salque pour ne citer qu’eux. Il approfondit son expérience de musique de chambre en suivant les master-class de Richard Young, altiste du Quatuor Vermeer.
Michael a prit part à des collaborations artistiques avec Stephen Kovacevich, Andrew Haveron, Marie-Claire Jamet, Sergey Ostrovsky, Nicolas Mallarte et les membres du Quatuor Rosamonde. A l’automne 2009, Michael s’est produit avec l’Ensemble Orfeo 55 dirigée par la contre-alto Nathalie Stutzmann à l’Opéra d’Avignon et a joué les Suites de Bach à l’Eglise St Ephrem à Paris.
Michael joue sur un violoncelle de Frank Ravatin de 2000.

Théodore Lambert, piano
brahmssonate
Né en 1990, Théodore commence le piano à l’âge de 9 ans à l’Ecole de musique municipale de Brétigny-sur-Orge dans le classe de France Daliberi. Il entre ensuite à 12 ans au Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt dans les classes de Gilles Berard et Viviane Bury pour le piano, Hortense Cartier-Bresson en musique de chambre, Evelyne Potin en déchiffrage et Naji Hakim en analyse. Le tout couronné par un CFEM puis un DEM de piano en 2007 (1e prix). Il entre ensuite au Pôle supérieur d’enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt dans la classe de David Saudubray en 2008, préparant parallèlement une licence de Musique et Musicologie à l’Université Paris IV Sorbonne, ainsi que le DEM d’accompagnement au CRR de Boulogne-Billancourt dans les classes de Julien Le Pape et Marie-Paule Siruguet.
Il est lauréat de plusieurs concours nationaux (3e place au Concours Steinway, médaille d’or au Concours de Lagny sur Marne, lauréat du IIe Concours jeunes-solistes de la Sorbonne) et internationaux (3e prix au Concours international Claude Bonneton à Sète), et a pu se produire au cours de diverses manifestations aux Auditoriums des Conservatoires d’Antony, de Boulogne-Billancourt, de Paris (CNR), Salle Cortot (Paris), Salle Jean Renoir (La garenne-Colombes), à l’Université d’Evry Val-d’Essonne, au Théâtre de l’Ouest Parisien (Boulogne-Billancourt) ou à l’Opéra de Massy avec l’Orchestre de l’Opéra de Massy. Il a été invité à se produire aux Festivals 5 à 7 musical d’Arradon et Voix du Printemps de Musique en Sorbonne.
Au cours de divers stages et master-classes il a bénéficié des conseils de maîtres tels que Giovanni Umberto Battel, Alexander Chernyshev, Otto Niederdorfer, Laurent Cabasso, Romano Pallottini, Ludmila Berlinskaïa, Theodor Paraschivesco, Eric Heidsieck, Jacques Rouvier, Jean-Claude Pennetier ou Ryan Frane (jazz). Actuellement Théodore travaille avec Raphaël Chrétien au Conservatoire municipal du centre de Paris.
Durant l’été 2010, Théodore sera pianiste accompagnateur dans le prestigieux Orchestre Français des Jeunes.

Enregistré en concert à la Salle Adyar, Paris dans le cadre du Concert de l’Assoctiaion Variations d’Alexandrins logo-va
Crédits Photographiques : photos du concert © Léa Marchand/Mars 2010 ; photos d’artistes : © D.R./Mai 2010

Une réflexion sur “ Variations d’Alexandrins – Brahms ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-label