Le Trio Aïda

p1000756

Le Trio Aida est né de la rencontre de trois musiciens issus du Conservatoire Régional à Vocation Départementale de Troyes. Il réunit la soprano Diane Confuron, le baryton Jean-Sébastien Reiss et la pianiste Danielle Hoppenot. Ils se sont donné pour mission de faire connaitre à un plus large public le répertoire pour soprano et baryton allant de la période baroque à nos jours. Si le répertoire est large dans le cas d’airs solistes pour chacune de ces tessitures, l’association soprano – baryton est plus rares. Cette originalité que c’est donné le trio Aida s’associe à celle de toujours composer un récital autour d’une mise en perspective d’une idée, d’un genre, d’un sentiment. Les extraits disponible en ligne ci-dessous sont représentatifs de leur premier projet: la carte du tendre: une représentation allégorique au pays de l’amour.

La Carte du Tendre
Représentation Allégorique du Pays de l’Amour

Nouvelle Amitié

Air de Musetta, à l’acte II de la Bohème de Giachino Puccini

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ebauche amoureuse

La ci darem la mano, duo de Don Giovanni et Zerlina à l’acte 1 du Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Séduction
Quel Gardo, extrait de l’opéra Don Pasqual De Gaetano Donizetti

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Fidélité

Air de Annchen, à l’acte II de Der Freischütz de Carl-Maria von Weber.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Moquerie

Non piu andrai , air de Figaro terminant l’acte I de l’opéra les Noçes de Figaro de Mozart

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Tristesse

Porgi Amor, air de la Comtesse Almaviva, ouvrant l’acte II des Noçes de Figaro de Mozart

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Bei Männern , duo de Papageno et Pamina, à l’acte I de Die Zauberflöte (la Flûte Enchantée) de Mozart.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Im wunderschöne Monat Mai, Aus meinen tränen spriessen, Die Rose, die Lifie, die Taube (Au joli moi de mai, De meslarmes éclosent, La rose, le lys, la colombe), 3 Lieder ouvrant les Dichterliebe (les Amours du Poéte), op.48 de Robert Schumann (1810-1856)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Waserfluh, Lied de Franz Schubert (1797-1828)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Jalousie, Tourments

Tu sei il cor, air d’Achille, à l’acte de l’opéra Giulio Cesare de Georg-Friedrich Haendel

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Cruda, funesta smania, air d’Enrico dans l’opéra Lucia di Lammermore de Donizetti

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Air extrait de l’oratorio Jephta de Haendel.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Pace, pace mio tesoro, air de Leonora dans l’opéra la Forza del Destino (la Force du Destin) de Giuseppe Verdi

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Diane Confuron: Soprano
Diane Confuron a suivi en parallèle une Maîtrise de Musicologie et des cours de chant au Conservatoire Régional de Saint Maur des Fossés. Elle obtient ensuite un prix de musique ancienne à la prestigieuse Guildhall School of Music of London pour ensuite revenir en France et se spécialiser auprès de Christine Raphaël, professeur de la classe de chant du Conservatoire de Troyes. La soprano a apporté son concours dans de nombreux ensembles vocaux tel Sagittarius sous la direction de Michel Laplenie, le chœur Akadêmia fondé par Françoise Lasserre, les Solistes de Lyon et son directeur Bernard Têtu ou encore le Chœur de Radio France. Elle fait ses débuts sur scène dans les rôles de la Première Cousine et de la Dame de la Cour dans la Périchole d’Offenbach. En 2006, pour le deux cent cinquantième anniversaire de la naissance de Mozart, elle interprète le rôle de la Comtesse Almaviva dans les Noces de Figaro dans la mise en scène de Pascal Broché qu’elle retrouve un an plus tard en interprétant le rôle de l’Ange dans la Représentation du Corps et du Christ de Cavalieri sous la direction de Sylvie Ponsot; ces deux productions ayant été montées au Théâtre de la Madeleine à Troyes. Si la chanteuse participe à de nombreux opéras, elle ne délaisse pas pour autant le concert. Elle donne de nombreux récitals chaque été lors du Festival Ville en Musique de Troyes: Airs et duos de Mozart pour les festivités de 2006, Récital a capella autour d’œuvres de Lejeune et Bach. En tant que soliste Diane Confuron a participé en septembre 2008 au concert donné pour les 800 ans de la Cathédrale de Troyes en chantant la partie soliste des Gloria de Vivaldi et de John Rutter.

Jean-Sébastien Reiss: Baryton

Jean-Sébastien Reiss a étudié le chant au Conservatoire du VIIème arrondissement à Paris et avec Jean-Christophe Benoit, chanteur réputé et spécialisé dans la musique française. Il obtient son DEM au Conservatoire Régional d’Annecy avant de poursuivre un cursus de perfectionnement au Conservatoire de Troyes dans la classe deChristine Raphaël. Il obtient en juin 2009 un premier prix de perfectionnement mention très bien à l’unanimité et félicitation du jury. Le baryton a exploré de nombreux rôles d’opéras grâce à l’atelier lyrique dirigé parAnnie Tasset: Falke dans la Chauve-souris de Johann Strauss, M. Choufleuri dans l’œuvre éponyme d’Offenbach ou encore le personnage d’Orphée dans un programme réunissant des œuvres de Monteverdi, Gluck, Offenbach et Don Pedro de Hinoyosa dans la Périchole d’Offenbach. Le timbre et la couleur de la voix ainsi que l’accent mis sur la prononciation fait de Jean-Sébastien Reiss un baryton très recherché. Il a travaillé avec des partenaires très réputés : le pianiste François-René Duchâble autour d’un projet de Lieder de Brahms; la chef d’orchestre et pédagogue Claire Gibaud dans des œuvres de Mendelssohn, ou encore les Musiciens du Louvre – Grenoble avec qui il a donné la Petite Messe Solennelle de Rossini sous la direction de Mirella Giardelli.

Danielle Hoppenot: Pianiste

Danielle Hoppenot a commencé ses études de musique au Conservatoire de Troyes dans la classe de Madame Jacques Dupont. Elle y obtient une médaille d’or en piano, musique de chambre, solfège, harmonie et analyse. Après avoir étudié auprès de Sergio Perticaroli au Mozarteum de Salzburg, puis Alexander Jenner à Vienne, elle rentre dans la classe de concertiste de Hans Graf pour cinq années. C’est pendant ce séjour viennois qu’elle découvre l’opéra avec passion et assiste à de nombreux spectacles. De retour en France, elle est engagée comme professeur de piano, puis pianiste accompagnatrice instrumentale et vocale au Conservatoire de Troyes. Elle y accompagne la classe de chant de Luis Hagen Williams puis Christine Raphaël. Elle tient un rôle de chef de chant auprès des jeunes chanteurs. Passionnée d’opéra les étudiants viennent souvent la voir pour des conseils d’interprétation. Elle obtient entre-temps son diplôme d’état d’accompagnement instrumental et vocal. Elle participe à de nombreux spectacles et concerts et forme un duo piano violoncelle avec Emmanuel Boulanger parallèlement au Trio Aïda. On peut citer une série de Concerts avec le Trio Magelone composé d’une clarinette et d’un violoncelle dans un programme romantique ; le Spectacle Donnez moi le « La » autour d’acteurs et de chanteurs ; puis Les Petites Noces de Figaro au Théâtre de la Madeleine et à la salle de La Chapelle St Luc. On la retrouve dans le cadre du Festival Ville en Musique de Troyes, dans un concert d’airs religieux et d’opéras avec Diane Confuron et Mathilde Gatouillat. Enfin, elle participe en compagnie du violoncelliste Emmanuel Boulanger au 4ème Festival de musique classique de Lons-le-Saunier et y accompagne sa classe de violoncelle au Conservatoire Régional de Besançon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-label